La femme musulmane

 

ALlah a accordé à la femme de pouvoir jouir d’un grand nombre de talents susceptibles de construire ou de détruire une nation.

La femme joue, dans son foyer et au sein de la communauté, un rôle d’une très grande importance et remplit une mission noble en faisant de sa demeure une enceinte de la foi et un rempart de l’Islam.

Elle a une place primordiale dans la société, elle n’est assurément un objet dépourvu d’intelligence comme beaucoup aimeraient …

 

 

La femme doit être fière du statut privilégié qu’ALlah lui attribue et elle doit l’assumer et y faire honneur au possible.
Le premier cœur de notre communauté à proclamer l’Unicité d’ALlah après notre bien-aimé alayhi salat wa salam fut celui d’une femme, notre mère Khadija radi ALlahu anha.

Le rôle de la femme est considérable, elle constitue la moitié de la communauté et elle accouche de la seconde moitié. Elle est donc la nation toute entière. Lorsque ceux qui ne croient pas et les pervers ont compris le rôle important que joue la femme musulmane, ils n’ont pu résister d’agir pour l’affaiblir et lui nuire pour ne pas la laisser donner à sa nation, avec l’accord d’ALlah, des savants consciencieux et des croyants sincères. Leur souci premier a donc été d’en faire une femme incapable de mettre au monde des hommes comme Omar Ibn AlKhattab, Khalid ibn Al-Walid, Salah Eddine Al-Ayyoubi radi ALlahu anhoum ou des femmes telles que Aïcha, Fatima, Oum amara radi ALlahu anhoum.

La femme a été protégée, choyée, chérie et bien installée chez elle par les musulmans pendant des siècles auparavant, elle balançait le berceau de son nourrisson de la main droite et basculait les trônes de la mécréance de la main gauche … Mais les choses ont bien changées aujourd’hui. Ses ennemis se sont donc mis à tramer toutes sortes de complots contre elle, à lui tendre des pièges et à recourir à toutes les ruses possibles jusqu’à réussir à la faire sortir de chez elle, à lui faire oublier sa pudeur et avec le temps, sa religion. Et c’est lorsque la femme a perdue sa piété que les hommes ont perdu également la leur.

Notre prophète alayhi salat wa salam a dit,

« Ce bas monde est verdoyant et désirable, et ALlah a fait de vous des successeurs sur terre pour voir comment vous œuvrez. Méfiez-vous donc de ce bas monde et méfiez-vous surtout des femmes qui furent la première épreuve à laquelle les Enfants d’Israël furent confrontés. »

Rapporté par Muslim

Mais aussi,

« Je n’ai laissé après moi de Fitna plus préjudiciable pour les hommes que les femmes. »

Rapporté par Boukhari et Muslim

Le meilleur moyen pour démanteler la communauté musulmane partout dans le monde est de faire subir à la femme musulmane des changements graves. C’est pourquoi les plans élaborés ont toujours visé à empêcher la femme de s’acquitter de son rôle, et par la suite, à l’amener sur les lieux de fitna et de destruction des bonnes mœurs, sous couvert de slogans brillants comme la libération, la modernisation et le progrès.

Faire sombrer la femme musulmane dans l’amour de la Dunia et des plaisirs futiles en gagnant son estime vicieusement, voilà leur but. Ce qui interpelle, c’est que les ennemis de l’Islam aient pu saisir cette grande importance de la femme musulmane au sein de la communauté mais que beaucoup de membres de la communauté en soient inconscients … spectateurs passifs devant cette abomination.

Nul besoin de rappeler que l’Islam tient à préserver la chasteté de la femme, à la rendre respectée et à lui octroyer un rang élevé. Toutes les règles que l’Islam a impose concernant ses vêtements, sa parure et sa relation avec les hommes ne l’ont été que pour l’honorer. Elle ne doit en aucun cas croire qu’ALlah azzawajal lui a ordonné de se voiler car elle est une nudité parce qu’elle est inférieure, moche et faible, mais plutôt parce qu’elle est une perle que l’on doit protéger, voiler et sauvegarder des regards et des gestes malsains.
ALlah azzawajal a également ordonné à la femme de rester chez elle et de ne pas s’exposer comme les femmes de la Jahiliya pour qu’elle préserve sa chasteté et soit à l’abri des regards des pervers, des gestes criminels et de la tentation.

L’Islam donne à la femme le plus grand honneur, la meilleure protection et lui a octroyée le plus haut rang et la plus noble condition.

Si la femme musulmane se détourne de la bonne voie, détruit les garde-fous et transgresse les règles, si elle se rebelle contre son foyer et ses enfants, se découvre dans les endroits de réunion, se livre au divertissements futiles et se laisse observer par des hommes qui n’ont pas le droit de la regarder, il n’y aura alors comme conséquences que le malheur, le désastre, la Fitna, la destruction et un mal incurable.

« On a enjolivé aux gens l’amour des choses qu’ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d’or et d’argent, chevaux marqués, bétail et champs, tout cela est l’objet de jouissance pour la vie présente, alors que c’est près d’ALlah qu’il y a bon retour. »

Sourate 3 Verset 14

En tant que croyants, nous devons ressentir de la jalousie pour nos sœurs et notre souci doit être de les protéger et les préserver. Toute la société actuelle vise à l’anéantissement des barrières spirituelles qui sont prescrites pour préserver la femme, du sentiment d’honneur et de liberté qui incitent au sacrifice de soi dans le sentier d’ALlah azzawajal. Malheureusement, la femme musulmane est devenue comme une plume au gré du vent, raison pour laquelle nous n’avons pas le droit de l’abandonner. Nous devons tout faire pour rendre à la femme musulmane la place qu’elle occupait, personne n’est dispensé de ce devoir, petit ou grand.

Par ALlah, nous devons la sauver, la protéger des mains des pervers qui aspirent à faire des femmes musulmanes des femmes vénales, incultes et exhibitionnistes. Trop de femmes musulmanes ont submergé le monde de maux par ignorance et semé la fitna dans le cœur des hommes et de leurs enfants.

« Et commande à ta famille la Salāt, et fais-la avec persévérance. Nous ne te demandons point de nourriture : c’est à Nous de te nourrir. La bonne fin est réservée à la piété. »

Sourate 20 Verset 132

Le seul moyen est de revenir à ALlah et Son messager en apprenant notre religion.

 

Puisse ALlah azzawajal sauver les femmes de la Oumma et en faire des exemples de piété pour les générations à venir et les peuples infidèles.

 

 

Laisser un commentaire